Bulletin d’information de la CEE Q4/2021 : aperçu de la covid-19

On estime qu’environ 55 % de la population serbe est vaccinée.
Du fait qu’il n’existe pas de statistiques officielles sur le pourcentage de personnes vaccinées, ce taux est basé sur les informations publiées par les médias.

POLITIQUE GOUVERNEMENTALE POUR FAIRE FACE À LA PANDÉMIE DE COVID-19

Le 5 octobre 2021, le Premier ministre serbe a annoncé que 53,7 % de la population avait reçu sa première dose de vaccin, 51,6 % sa deuxième dose et 11,6 % sa troisième dose. À la fin du mois d’octobre, plus de 3 millions de citoyens serbes adultes auraient donc été vaccinés, selon l’annonce du Premier ministre.

Certificat vert/certificat de vaccination :

Le certificat vert est un certificat numérique consolidé portant un cachet électronique et un QR code, contenant des informations sur le statut vaccinal du titulaire, ou alternativement des informations sur son résultat au test Covid-19 (à condition que les tests soient effectués dans un laboratoire agréé par l’État), ou des informations sur sa guérison au Covid-19.

Le QR code du certificat vert est destiné à être scanné à l’entrée de certaines zones, ce qui donne lieu à l’une des lectures suivantes :

statut vert : signifie que (i) le titulaire a été vacciné avec la 2e ou 3e dose de vaccin au cours des 7 derniers mois, (ii) a été testé négatif au Covid-19 au cours des 72 ou 48 dernières heures, selon le type de test, (iii) a un test d’anticorps positif effectué au cours des 90 derniers jours ou (iv) a guéri du Covid-19 au cours des 7 derniers mois ;

statut rouge : signifiant que le titulaire (i) a reçu sa 2ème dose de vaccin il y a plus de 7 mois, (ii) a été testé positif au Covid-19 dans les 14 derniers jours ou (iii) s’est rétabli du Covid-19 il y a plus de 7 mois.

Conditions d’obtention d’un certificat vert

Le certificat vert est délivré gratuitement via le système d’administration en ligne du gouvernement. La demande doit être déposée par la personne qui sera titulaire du certificat (une demande par procuration n’est pas autorisée). Le certificat vert peut également être obtenu dans certains bureaux de poste.

Validité et utilisation du certificat vert

Le certificat vert est valide, tant que le statut vert est lu lorsqu’il est scanné, comme indiqué ci-dessus. Un certificat valide permet à son titulaire d’accéder à tous les établissements de restauration (par exemple, les restaurants, les cafés, etc.) après 20 heures et peut être utilisé pour voyager (la validité du certificat doit toutefois être vérifiée auprès du pays de destination).

Tests PCR

Si les tests PCR sont effectués sur instruction d’un médecin, ils sont gratuits. En revanche, si les tests PCR sont effectués sur un simple avis personnel (par exemple pour des raisons de voyage), ils doivent être payés et ne sont pas couverts par l’assurance maladie.

Le prix d’un test PCR est de 9 000 RSD (environ 75 €) pour les citoyens serbes, les citoyens étrangers qui ont une résidence permanente ou temporaire en Serbie, ainsi que pour les membres des missions diplomatiques ou consulaires étrangères et les membres de leur famille. Pour les autres citoyens étrangers, le prix est de 18 000 RSD (environ 150 €).

Les tests peuvent être programmés en ligne dans plus de 20 points de test à travers le pays. Il est possible de programmer un test pour les citoyens serbes, les citoyens étrangers résidant en Serbie, ainsi que pour les touristes.

Doses de vaccin obligatoires/recommandées

Pour obtenir un certificat vert valide, le titulaire doit avoir reçu au moins 2 doses de vaccin. Une troisième dose de « rappel » est recommandée et peut être effectuée avec n’importe quel type de vaccin de « rappel », quel que soit le vaccin initialement injecté.

Documents requis pour entrer dans le pays

Depuis la mi-novembre, les certificats verts délivrés en Serbie sont reconnus comme un équivalent valable du certificat vert de l’UE par décision de la Commission européenne.

En général, les citoyens serbes, le personnel diplomatique et les personnes employées par des organisations internationales, ainsi que les citoyens étrangers résidant en Serbie, peuvent entrer dans le pays avec l’un des documents suivants :

Certificat de vaccination complet (c’est-à-dire deux doses de vaccin reçues au cours des 7 derniers mois) ;

Test négatif au Covid-19 (soit le test RT-PCR, soit le test rapide Antigen FIA, s’il provient des Etats-Unis) dans les dernières 48 heures ; ou

Certificat de guérison au Covid-19 (à condition qu’il n’y ait pas moins de 14 jours ou plus de six mois depuis le premier test).

En général, les personnes qui ne peuvent fournir l’un des documents susmentionnés sont tenues de s’isoler pendant 10 jours et doivent se présenter dans un établissement médical dans les 24 heures suivant le passage de la frontière de l’État. Certaines règles spécifiques peuvent également s’appliquer en fonction de la raison de l’entrée sur le territoire Serbe, ainsi que du pays de départ de la personne qui voyage.

Dans certains cas, des limitations et exclusions à ces règles peuvent s’appliquer. Par conséquent, dans le cadre de la planification d’un voyage en Serbie, il est fortement recommandé de vérifier les conditions spécifiques d’entrée dans le pays et la validité des certificats délivrés par les pays étrangers, afin d’éviter tout problème à la frontière. Ces informations sont régulièrement mises à jour sur le site du ministère des Affaires étrangères.

Restrictions concernant les rassemblements publics

Les restrictions concernant les rassemblements publics sont susceptibles de changer en fonction de l’évolution de la pandémie. Actuellement, des certificats verts sont nécessaires pour entrer dans les établissements de restauration (restaurants, cafés, etc.) après 20 heures. Il existe également des restrictions concernant le nombre maximum de personnes pouvant assister à des rassemblements publics et le nombre de visiteurs dans les restaurants, les centres commerciaux, etc. ainsi que des exigences sanitaires pour l’organisation d’événements publics.

 

 

Obligation du port du masque

Le port du masque est obligatoire dans les espaces fermés (par exemple, les cinémas, les magasins, les écoles), dans les transports publics et dans les lieux ouverts, où il n’est pas possible de maintenir une distance physique (par exemple, devant les banques, les pharmacies).

LES DÉFIS DES ENTREPRISES LIÉS À LA PANDÉMIE DE COVID-19

Selon une enquête menée par l’Union des employeurs de Serbie, en partenariat avec l’Organisation internationale du travail et la Banque européenne pour la reconstruction et le développement, plus de 54 % des entreprises estiment que l’épidémie a eu un impact négatif important sur leurs activités.

Travail à domicile – conditions et pourcentage d’application

Il n’existe pas de données officielles du gouvernement sur le pourcentage d’entreprises qui autorisent actuellement leurs employés à travailler à domicile mais, dans la pratique, un certain nombre de salariés le font encore (généralement à temps), mais ce nombre est inférieur à celui du début de la pandémie. Les employeurs ont la possibilité de réglementer en interne les conditions du travail à domicile pendant la pandémie.

Les entreprises ont dû s’adapter, et s’adaptent encore, aux nouvelles conditions de travail engendrées par la pandémie. En revanche, certains secteurs ont davantage souffert, comme les entreprises de tourisme et de restauration, qui ont eu et continuent d’avoir des difficultés à maintenir leurs activités.

Impact de l’enseignement en ligne sur les parents qui travaillent

Covid-19 a introduit l’enseignement en ligne pour les enfants ce qui a créé de nombreux défis pour les enseignants, les enfants et leurs parents. Une étude menée par l’UNICEF, en collaboration avec l’Agence américaine pour le développement international (USAID), a montré que l’épidémie de Covid-19 a eu un impact négatif sur l’éducation des jeunes de 7 à 17 ans. Pas moins de 66% des parents estiment que l’enseignement à distance a réduit la motivation des enfants, et 60% pensent que la scolarisation pendant une pandémie aura un impact négatif sur la poursuite des études de leurs enfants.

Compensation/aide publique aux entreprises

Le gouvernement Serbe a mis en place trois types de mesures pour aider les entreprises à faire face à la pandémie. Ces mesures comprennent des avantages fiscaux, des subventions directes et des prêts, ainsi que certaines mesures spécifiques ciblées, par exemple pour l’industrie du tourisme.

Paris

Budapest

Bucarest Bucharest

Belgrade

Nous sommes un cabinet d’affaires spécialisé en fusions et acquisitions, en opérations immobilières et en droit des investissement étrangers en Europe centrale et orientale.

We are a French firm and we have been active in Paris as well as in Central and Eastern Europe for more than 20 years.

Inscrivez-vous à la newsletter Suscribe to our newsletter

Retour haut de page